Skip to main content

Introduction

Aujourd'hui pour la plupart disparues ou ancrées dans un paysage urbain renouvelé, les cités ouvrières de la région nantaise accueillaient de nombreux ouvriers. Les trois cités des Batignolles ou encore celles de Couëron et Basse-Indre ont marqué notre territoire.

Ces ensembles architecturaux construits par le patronat souvent paternaliste à proximité de l'usine étaient souvent uniformisés : les maisons étaient identiques, avec jardin attenant. On pouvait parfois y trouver une école, un cinéma, un dispensaire, voire l'économat de l'entreprise...

Ces habitats constituaient d'une part un moyen de "fixer" les ouvriers, très mobiles, ce qui mettait en concurrence les employeurs, et d'autre part de pouvoir mobiliser son personnel très rapidement dans une période où les moyens de locomotion étaient faibles. Soulignons que le droit au bail était inscrit sur le contrat de travail  : rompre ce dernier signifiait perdre son logement.

Ces lieux de vie furent un moyen de contrôle patronal : aux Batignolles, les cadres habitaient également les cités mais leurs logements étaient en pierre et non en bois ; la tenue propre du logis tout comme l'entretien du jardin renseignaient le patron sur le caractère de son employé. Ils furent aussi paradoxalement un moyen d'organiser plus facilement la lutte syndicale du fait de la promiscuité et de l'appropriation des travailleurs et leurs familles de ces lieux de sociabilité ouvrière.

Découvrez en images certains de ces lieux de vie en Loire-Atlantique, grâce à un simple clic sur "La vie dans les cités ouvrières" à droite de ce texte.

Cette exposition a été réalisée par Joris Moquet, stagiaire au CHT, en juin 2018.

Sources utilisées, consultables au CHT :

PATILLON Christophe, Batignolles : Mémoires d'usine, mémoire des cités..., Editions du CDMOT, 1991 - (D 72)

BELLEPOMME Bruno, Les Batignolles : 3 cités, un quartier, [Nantes] : B. Bellepomme (éd.), 1994 - (D 90)

BELLEPOMME Bruno, Photos souvenirs des Batignolles, [Nantes] : B. Bellepomme (éd.), 1995 - (D 91)

LE BAIL Louis, Saint-Jo et les Batignolles : Histoires d'un quartier nantais : Amicale Laïque de la Porterie, 2012 - (D244)